Coordonnées

  • Clinique Vétérinaire Telo'Vet
    Dr Delphine PHILBERT
    Dr Laurent MARGUIN
    440 avenue François Cuzin

    83000 TOULON
  • Tél : 04 94 08 40 05

Actualités

Toutes les actualités

Petites annonces

Vidéos

Canopia-Vet - Allergie alimentaire
Toutes les vidéos
Télécharger la fiche

Les tortues terrestres de nos jardins

L'espèce la plus commune rencontrée en France est la tortue d'Hermann (Testudo hermanni), mais on rencontre de plus de plus de tortues "grecques" (Testudo graeca). Pouvant vivre jusqu'à 100 ans, elles nécessitent des conditions de vies favorables pour leur bonne santé. Environ 80% de la pathologie vient d'un environnement inadéquat.

NB : les conditions données ci-dessous sont valables pour une tortue d'Hermann. Des variations sont à prendre en compte suivant l'espèce.

 

Terrarium

 

Sauf chez les espèces pouvant supporter des températures froides, il est vivement recommandé de maintenir les tortues dans un terrarium. Il doit être suffisamment grand : environ 1m20 sur 1m pour une tortue de 500g.

Une lampe chauffante doit être placée sur un côté du terrarium pour créer un gradient de température. Le point chaud doit être d'environ 32°C, le point froid de 25°C. La nuit, en éteignant la lampe chauffante, il doit régner une température de 18°C. Une lampe UV allumée en journée doit être placée à moins de 30 cm de l'animal, sans vitre ou plastique qui filtreraient les rayons. Elle doit être changée 1 à 2 fois par an.

L'humidité régnante doit être d'environ 60%.

On placera des copeaux de hêtre, une coupelle pour le bain assez large et peu profonde, des abris.

 

Enclos

 

Durant les beaux jours, les tortues peuvent être déposées dans un enclos dans le jardin en veillant à ce qu'il soit hermétique à un éventuel prédateur. Veiller à mettre un abris en cas de fortes chaleurs.

Attention quand vous passez la tondeuse à gazon !

Ne jamais laisser les tortues sans surveillance en présence d'un chien. Même gentil, l'instinct reprend souvent le dessus !

 

Nutrition

 

Les tortues d'Hermann sont végétariennes. La verdure doit être changée régulièrement : foin, endives, mâche, poivron, pissenlits, fanes de carottes, fruits en petite quantité(fraises poires ) . Les légumes type haricots verts, salade, courgette n’ont que peu d’intérêt pour la tortue car carencés en minéraux ; la meilleure alimentation , finalement , est constituée des mauvaises herbes que l’on trouve dans les jardins et les forêts : donnez lui une touffe d’herbes folles tous les 2 jours, que vous aurez choisie dans un endroit propre et non pollué, et vous ferez son bonheur .

Ce qui est à proscrire car toxique : avocat, rhubarbe, raisin, thé, café, ail, oignon, chocolat, les fleurs etc.

Une alimentation a base de légumes seuls, devra obligatoirement être associée à une supplémentation en calcium et en vitamines.

 

Hibernation

 

Elle est recommandée pour cette espèce, si elle est en bonne santé. Dans le doute, attendre la saison suivante.

Entre octobre et novembre, augmenter la quantité de nourriture. Pendant cette période, faire prendre un bain tiède, 1 fois par jour pendant 15 minutes.

On peut ensuite retirer la source de nourriture. Après 15 jours de jeûne, retirer la source de chaleur. On peut aussi continuer les bains. Enfin, après une semaine à la température ambiante, la tortue est prête pour l'hibernation qui dure de 2 à 4 mois.

Il faut que le lieu d'hibernation ait une température comprise entre 8 et 10°C, avec peu de variations. Une cave remplit souvent ces conditions. La tortue est alors placée dans une boîte en carton sur un lit de feuilles mortes.

 

Santé

 

Peser régulièrement l'animal permet souvent de détecter précocément un problème de santé quand il y a une perte de poids (en dehors de l'hibernation). Sinon, des problèmes de peau, de carapace, des pertes d'appétit, une modification de l'aspect des selles ou des urines, des problèmes respiratoires ou des masses nécessitent l'avis d'un vétérinaire.

Les tortues sont porteuses de Salmonelles à l'état naturel. Ces bactéries sont pathogènes chez l'Homme et la plupart des animaux. Il faut bien se laver les mains après en avoir manipulé.